Flux d'innovation dans l'intralogistique

D'après les dernières statistiques de l’organisation professionnelle Evolis, le marché de l'intralogistique connaît une forte croissance en France depuis 2013. Les solutions systèmes ont connu un pic exceptionnel de commandes à 385 millions d'euros en 2018, soit 2 fois le volume des commandes de 2014. Le point sur cet essor avec Laurent Gourdon, DG France de SSI SCHÄFER, premier fournisseur mondial de produits et systèmes pour les flux logistiques internes. La vague du secteur de l'intralogistique porte les professionnels des systèmes de stockage et de logistique qui enregistrent 34% de croissance en 2018 et persistent au premier semestre 2019. Comment expliquer ce marché porteur ? 

La vague du secteur de l'intralogistique porte les professionnels des systèmes de stockage et de logistique qui enregistrent des croissances de 25% chaque trimestre en 2018 et persistent avec 8% au T2 2019. Comment expliquer ce marché porteur ? La logistique est devenue une variable fondamentale pour le succès des entreprises. La satisfaction du client final requiert une distribution simultanée vers plusieurs canaux de distribution (magasins, e-commerce etc.) et des délais de livraison courts, c'est-à-dire une productivité intensifiée. « Cela passe de plus en plus par l’automatisation des processus logistiques et l’acquisition de solutions de stockage et de préparation de commandes souples et évolutives, permettant de s’adapter aux évolutions constantes du marché », explique Laurent Gourdon.  Ces objectifs exigeants ne peuvent être remplis que par la modernisation des produits et systèmes relatifs au stockage, au déplacement, au tri et au séquencement des marchandises à l’intérieur des entrepôts et centres de distribution. SSI SCHÄFER répond à cette problématique en offrant des solutions intralogistiques combinant l’expertise logicielle de sa filiale française GRN Logistic (suite logicielle MORPHEUS WMS et WCS) et  les nombreuses années d’expérience de SSI SCHÄFER en France et à l’international dans le déploiement de solutions systèmes innovantes et modulaires pour la logistique interne aux entrepôts. Depuis début 2018, le service client a été renforcé par la mise en place d’un service d’appel local, qui permet de garantir la disponibilité des installations même après leur mise en service. Le client est assisté 24h/24 pour toute question sur son installation, qu'elle soit matérielle ou logicielle.

 

Les nouveaux défis de la modernisation des entrepôts

L'efficacité économique impose notamment des gains en surface de stockage et l'accès immédiat aux marchandises afin de réduire les factures énergétiques et foncières. C'est pourquoi certains secteurs, notamment l'agroalimentaire, optent pour des rayonnages mobiles pour compacter les produits frais, solution implémentée par SSI SCHÄFER pour Sofrilog par exemple. La densité de stockage peut ainsi être augmentée de 30% par rapport à un stockage sur palettier classique.

Les besoins du client final pour une distribution multicanale imposent des flux et typologies d'articles (palettes, colis ou E-détail) vers la France ou l'export avec des délais de livraisons garantis minimum. Pour de tels défis, l'accompagnement d'experts en conception et aménagement des entrepôts s'impose ! SSI SCHÄFER développe des projets dits intégrés c'est-à-dire portant sur la partie logicielle et matérielle. Par exemple, pour Caudalie, le système automatisé de stockage et de préparation de commandes mis en place (transstockeur à palette, système de navettes Cuby, convoyeur automatique...) permet d'offrir un taux de service exceptionnel. « Ces performances ne sont pas possibles avec une préparation manuelle, car seule l'automatisation permet la prise en compte en parallèle et en dynamique de types de commandes très différentes et fluctuantes pour différents canaux de distribution », explique Laurent Gourdon. L'expertise de ce groupe allemand indépendant est délocalisée chez le client pour l'ingénierie des projets et l'IT, dans toutes les étapes des projets (avant-vente, conception, réalisation, maintenance), afin de concevoir une installation adaptée précisément aux besoins. Par exemple, pour Autodistribution, la capacité de stockage a été doublée et le centre peut traiter 3000 articles/heure pour des commandes expresses introduites à 18H30 pour une livraison à 8 heures! Selon les besoins, SSI SCHÄFER prévoit des contrats de maintenance résidentielle avec 4 techniciens sur place en permanence. A chaque client  sa solution individualisée! Il peut s'agir de problématiques ergonomiques good to man (tour de stockage Logimat, AGV..) ou man to good (rayonnages dynamiques, pick by voice ..) ou encore d'automatisation partielle des petites charges (colis , bacs) ou de projets purement IT (WMS, WCS). Le groupe s'adapte aux besoins des clients quelle que soit l'enveloppe budgétaire. Les petits et moyens projets vont de quelques centaines de milliers à  5 millions d’euros, mais la tendance est à l'intégration croissante de technologies combinables entre elles avec pilotage WMS-WCS adapté. « En France, on constate une hausse des projets d'automatisation d'environ 10 millions d'euros et certains marchés vont jusqu'à 100 millions d'euros », explique Laurent Gourdon.

 

L'innovation, locomotive de l'intralogistique

L’automatisation de l’entrepôt est la réponse logistique efficace aux défis de la distribution moderne. Néanmoins, les doutes subsistent pour les responsables logistiques. Est-ce bien nécessaire d’automatiser son entrepôt ? N’est-ce pas un trop gros investissement pour le service logistique ? Les mythes négatifs continuent à propager des idées fausses sur ce sujet. Avec les experts de SSI SCHÄFER, les réponses sont nuancées et argumentées. L'automatisation est un atout pour les entrepôts gérant de grandes quantités de références différentes. Certes, le coût est significatif mais il est généralement amorti en 3 à 5 ans, soit un retour rapide. Les temps d'arrêt coûteux des installations intralogistiques sont évitables, si le système de préparation de commande et de stockage est judicieusement conçu (contrat de maintenance ou de service). Enfin, l'automatisation peut se faire progressivement. Cela permet de réaliser le processus d'automatisation du stockage et de la préparation de commandes par étape, de répartir les investissements dans le temps et d'augmenter graduellement la performance des processus. Dans tous les cas, l'automatisation des entrepôts présente des indicateurs factuels chiffrant le gain du délai de traitement des commandes, la réduction des erreurs de picking etc. La robotisation est la solution efficace à la problématique cruciale du tri et du regroupement de colis de détail, toujours plus nombreux et petits sur les palettes. Les solutions informatiques permettent de coordonner les différentes  technologies. Par exemple, pour Caudalie, le développement du logiciel WCS, pour le pilotage des systèmes de manutention automatisés, est associé à un système de reconnaissance visuelle en vision 3D. Concrètement, des caméras de vision permettent ainsi de détecter les colis et d'opérer un transfert automatique. SSI SCHÄFER va encore plus loin avec le SSI Flexi Shuttle, dont l'innovation a été récompensée par le Best of Industry Award 2019 et le German Design Award. Plus performant que les navettes du marché, il peut traiter des charges multiples. De plus, son système de préhension autorise le stockage simple, double ou multi-profondeur de supports de charge variés. Cette navette peut déplacer des  conteneurs multi-formats (cartons, plateaux, bacs cubiques et coniques)  avec une capacité de charge pouvant aller jusqu’à 50 kilos! Cette nouvelle génération  va permettre de faire varier le nombre et les dimensions des conteneurs de manière dynamique, en fonction des besoins des clients. Il n’est même plus nécessaire de vider les contenus des cartons dans des bacs: le stockage des pièces détachées comme des colis complet peuvent ainsi être automatisés.

L'innovation technologique dessine les contours de l'entrepôt qualifié de futuriste il y a encore peu de temps mais qui devient désormais une tendance lourde. «Aujourd'hui la concentration des plateformes est l'optimisation choisie par nos clients pour en faire un levier de croissance dans leur gestion de flux logistiques de plus en plus fragmentés», explique Laurent Gourdon. Ainsi, la performance par la concentration semble l'option retenue par le secteur au détriment de la multiplication des petits dépôts. Pari audacieux où l'innovation logistique épouse les compétences technologiques! « L'expertise SSI SCHÄFER coordonne et agrège l'ensemble des technologies pour prendre un engagement avec son client pour une performance et un taux de fiabilité », conclut Laurent Gourdon.

 

BIO EXPRESS de SSI SCHÄFER

  • 1937:Création par Fritz Schäfer de son entreprise familiale de «fabrication industrielle d’articles en tôle».
  • 1953: Naissance du très novateur bac avec ouverture de visibilité (bac à bec)
  • 1963: Création de la filiale française SSI SCHAEFER SAS en Moselle
  • 1965: Lancement de la fabrication de rayonnages modulaires à palettes et à étagères.
  • 2000-2002: Acquisition de NOELL et PEEM GmbH (solutions d’automatisation)
  • 2008 : Intégration de Salomon Automation  (expert solutions logicielles)
  • 2016 : Signature d’un partenariat stratégique avec RO-BER (robots portiques)
  • 2017 : Acquisition de l’éditeur français de solutions logicielles GRN LOGISTIC (IT)
  • 2018 : Prise de participation dans DS Automation (Autriche), expert en AGVs

l