Protection embarquée pour travailleur isolé

Personne n’oublie son portable en partant travailler le matin. Quel rapport avec la sécurité du travailleur isolé ? Le fait qu’elle tienne à présent dans sa poche. Le développement de la téléphonie mobile et des applications embarquées, conjugué à une expertise des plus pointues en matière de PTI/DATI, a inspiré à Neosafe et Orange un partenariat 100% sécurisé. Georges Bonnevial et David Buis font les présentations.

Veiller à la sécurité de ses salariés isolés est une double obligation : légale et morale. Outre l’obligation à laquelle est tenue tout employeur d’assurer la sécurité et de protéger la santé de ses employés, il se doit également de mettre en place un dispositif d’alerte pour travailleur isolé (DATI). Deux articles du Code du travail précisent la définition du travail isolé. Le premier date de 1992 : « Lorsque l’opération est exécutée de nuit ou dans un lieu isolé ou à un moment où l’activité de l’entreprise est interrompue, le chef de l’entreprise extérieure concerné doit prendre les mesures nécessaires pour qu’aucun salarié ne travaille isolément en un point où il ne pourrait être secouru à bref délai en cas d’accident. » Le second est plus récent, 2011 : « Un travailleur isolé doit pouvoir signaler toute situation de détresse et être secouru dans les meilleurs délais. » Au-delà de l’aspect légal, il s’agit de simple bon sens. Si certains secteurs d’activité y ont été sensibles plus tôt que d’autres, d’autres sensibilisés post-accident, on constate néanmoins une évolution globale sur cette problématique, comme en atteste Georges Bonnevial, président de Neosafe, éditeur d’applications sur smartphone pour la sécurité humaine. « La loi et certains accidents ont renforcé le fait que les sociétés commencent à regarder le travail de leurs salariés et les risques qu’ils prennent. On est doublement en pleine évolution, car au-delà de l’aspect législatif, l’usage des smartphones est en plein essor. L’ensemble ou presque des professionnels disposent aujourd’hui d’un téléphone portable. Entre la couverture opérateur et les moyens techniques actuels, il n’est plus de raison recevable pour qu’une société ne veille pas en permanence à la sécurité de ses travailleurs isolés. »

En pratique

Agent de sécurité, rondier, conducteur de chasse neige, ascensoriste, charpentier, mais aussi personnel de santé… Comment veiller sur eux quand, par définition, ils se trouvent hors de vue et d’ouïe ? Il n’y a pas si longtemps encore, les personnes isolées utilisaient des produits dédiés, jusqu’à trois, dont elles devaient s’équiper avant d’entamer leur mission et qui n’étaient pas toujours adaptées à leur réalité professionnelle. Les détecteurs de chute par exemple, supposés se déclencher passé un certain degré de perte de verticalité, ne permettaient pas le travail en position horizontale ou penchée. D’autres métiers s’effectuant dans des environnements non-connectés, comme les interventions sur éolienne ou dans une cage d’ascenseur, requéraient quant à eux des dispositifs d’alerte fonctionnant hors connexion. Partant de ce constat, Neosafe a réfléchi à la manière de transformer le smartphone des travailleurs isolés en dispositif d’alerte à part entière. Cela a donné eSafeMe PRO, application sécuritaire réservée aux professionnels. Opérationnelle dès son téléchargement sur le mobile du travailleur isolé, elle l’accompagne partout et s’adapte à ses moindres faits et gestes. Un important travail a notamment été mené sur l’algorithmique afin de renforcer son ergonomie. « Les téléphones sont tellement puissants aujourd’hui qu’ils peuvent embarquer cette problématique de la sécurité du travailleur isolé et sa gestion », explique Georges Bonnevial. Et de poursuivre : « Une personne équipée d’eSafeMe PRO, on va être capables de détecter instantanément si elle chute ou reste immobile trop longtemps, en cas de malaise par exemple. On va alors pouvoir la géolocaliser et prendre les décisions qui s’imposent pour la secourir. Si pour une raison X ou Y elle ne pouvait plus utiliser ses mains, le système est doté d’une fonction qui décroche automatiquement. Si elle travaille dans un environnement non connecté, un autre dispositif prévoit qu’elle se signale au démarrage d’une tâche. Le serveur va comptabiliser le temps passé à accomplir celle-ci. Si à la fin du temps imparti elle ne se re-manifeste pas, l’alerte va automatiquement être donnée. Enfin, la personne elle-même peut donner l’alerte si elle se sent en danger, face à un client agressif par exemple. »

Partenaires

Conçue et développée de bout en bout par Neosafe, l’application eSafeMe PRO est portée par Orange. Un terrain sur lequel on n’attendait pas a priori l’opérateur de téléphonie mobile, et pourtant… David Buis est en charge du pôle Mobile Business Apps (MBA) chez Orange. L’ambition de ce programme : mettre à disposition des entreprises un catalogue d’applications métier de haut niveau, développées par des éditeurs tiers,  sélectionnées, testées et approuvées par Orange. Toutes ont en commun trois caractéristiques : il s’agit d’applications métier, mobiles et distribuées en mode Saas. « Nous avons mis en place un programme dans le cadre duquel nous identifions, sur des grandes fonctions métiers (commerciaux, techniciens, ressources humaines, etc) ou des verticales (secteur public, transport, industrie, retail, etc), des éditeurs logiciels. Nous échangeons avec eux, qualifions à la fois les aspects financier et marketing de leurs solutions afin de garantir une pérennité pour les clients d’Orange Business Services et nous auditons fonctionnellement la solution, jouons les cas d’usage avec notre technocentre pour garantir que la promesse qu’ils ont faite est tenue… Au terme de ce processus de sélection qui dure environ 6 mois, nous ne retenons que les « best in class ».

Neosafe a été parmi les premiers à intégrer notre catalogue en 2014 », se félicite David Buis. L’expertise pointue de Neosafe combinée à la force du réseau Orange : là se situe la clé de la réussite d’eSafeMe PRO. « L’application nous permet de traiter les problématiques des travailleurs isolés en adressant les directions ressources humaines, sécurité ou les préventeurs très au fait de ces sujets réglementés et prépondérants sur le marché du travail. Dans la proposition que nous faisons, ce que l’on essaie d’amener, c’est la force et l’agilité d’un éditeur comme Neosafe, associée à la puissance de distribution d’Orange, ainsi que toute une palette de services autour. On est de fait capables d’accompagner nos clients là où ils le souhaitent, en apportant toute la chaîne de valeur nécessaire à la conduite de leur projet de transformation digitale, à commencer par le support niveau 1 des utilisateurs au quotidien. Grâce à ces différentes briques (réseau, terminaux et accessoires, financement, sécurité et management des devices, intégration dans le système d’information, infogérance, etc), on peut leur faire une proposition complète, dont la pierre angulaire est l’application. » Repérées et validées par Orange, certaines applications du catalogue Mobile Business Apps sont aussi utilisées pour les besoins internes du groupe. Si ce n’est pas une preuve de confiance ça !

www.digitalworkspace.orange-business.com

digital.workspace@orange.com

 

Bio express Georges Bonnevial

Après plusieurs années dans le développement d'automatismes pour la fabrication d'aliments, Georges Bonnevial a travaillé sur la concentration de données et l'analyse statistiques dans le monde de l’hépatite et du sida. Autodidacte en électronique et en informatique, il a monté une équipe d'ingénieurs chez ABBOTT leader mondial pour des tests de détection du Sida. Il rejoint en 1992 Becton Dickinson, leader mondial dans le prélèvement sanguin, pour développer une nouvelle gamme d'analyseurs de sang pour les laboratoires médicaux avec dépôt de brevet. En 2003, il crée sa première société en développement électronique, puis crée NEOSAFE en 2012.

 

Encart Orange

Mobile Business Apps : des applications métiers sur mobiles et tablettes pour améliorer la performance de vos équipes.

Orange Business Services aide les entreprises à développer la performance de leurs collaborateurs (commerciaux, techniciens, fonctions supports, élus au sein de collectivités) avec des  solutions innovantes de collaboration et de productivité au travers d’un large catalogue d’applications métier, distribuées en mode SaaS, mobiles, qualifiées, référentes et pérennes et propose un accompagnement dans la mise en œuvre des projets jusqu’à l’intégration dans le système d’information de l’entreprise.

Témoignages

Le sujet du travailleur isolé est une réalité forte dans notre entreprise. L’arrivée de la solution eSafeMe PRO s’est accompagnée du changement des mobiles de la flotte technique. Orange a fourni les mobiles et modifié les abonnements. Nous avons réalisé le déploiement de la solution avec l’assistance de la société Néosafe pour obtenir le meilleur bénéfice de chaque application. Le déploiement a été simplifié par l’application MDM - gestion du téléphone - avec un écran dédié identique pour tous, un push des applications et des mises à jour. Aujourd’hui, cette application est fiable et usitée au quotidien sans le moindre inconvénient.

Yves Lecuyer - Président - ASKCO

 

Le sujet du travailleur isolé a été abordé au travers d’un marché public, nous souhaitions changer de solution. Nous avons misé sur celle de type PTI, qui facilite l’appropriation sans modifier les principes organisationnels du dispositif. Les terminaux sont des smartphones, les principes de manipulation sont donc compréhensibles par tous. Orange a su proposer des solutions techniques, Neosafe a adapté l’outil existant en fonction de nos besoins. Le duo associant un opérateur télécom qui fournit l’environnement de communication et un spécialiste de la thématique de la protection des travailleurs isolés a permis de proposer une solution répondant à nos principaux besoins.

Sébastien Barthelemy - Directeur des systèmes d’information - CH Vinatier