Révolutionnez la prise de décision en entreprise !

Avec des outils de Business Intelligence à réinventer et des technologies de Big Data en pleine explosion, le marché de l’aide à la décision en entreprise vit une mutation sans précédent. C’est ainsi que Pascal Chevrot et Benjamin Quétier, rejoints par Grégory Serrano, ont créé la start-up Invenis, fin 2015, afin de proposer une solution performante et accessible à tous. Depuis, ils ont cerné un marché spécifique et ont séduit des entreprises qui peuvent facilement explorer et valoriser leurs données, pour une prise de décisions plus rapide. Rencontre…

 

Informations Entreprise : Le marché de la Business Intelligence et du Big Data sont en évolution constante depuis 20 ans. Pourquoi avoir voulu créer votre start-up Invenis sur ce marché ?

Pascal Chevrot et Grégory Serrano : L’analyse de données a toujours été source de prises de décisions des acteurs économiques et publiques. Vieille comme le monde, elle permet notamment de surveiller sa trésorerie, suivre ses stocks, mieux comprendre le comportement de ses clients pour les fidéliser et faciliter la vente. Elle se matérialise par des indicateurs et des tableaux de bord, et trouve sa source dans la masse de données disponibles partout dans l’entreprise et autour d’elle. Ces dernières décennies ont apporté leurs lots de révolutions. Les années 90 ont vu la consécration de la Business Intelligence avec l’émergence du très célèbre Business Object. Celui-ci a très largement contribué à la généralisation de la Business Intelligence (BI) dans les entreprises. Les solutions modernes d’aide à la décision sont nées et entrées, peu à peu, au sein de toutes les entreprises à travers le monde. Elles ont entraîné avec elles la création de nouveaux métiers : ceux de Business Analyst et de Data Analyst, qui préparent, manipulent et analysent les données. D’autre part, depuis les années 2000, l’arrivée du Big Data a complètement changé la donne : il est possible d’étudier en même temps toutes les données, et d’utiliser des technologies d’Intelligence Artificielle. Ce que l’on constate aujourd’hui, c’est que beaucoup parlent de ces nouvelles technologies, mais peu en font vraiment. Dans la réalité, elles sont accessibles à très peu d’entreprises car peu d’entre elles peuvent se doter des moyens de maîtriser ces technologies. En effet, de nombreux freins subsistent à l’exploitation de ces technologies. L’acquisition des moyens informatiques peut être très coûteuse si on s’y prend mal. Les experts, Data Scientists et Data Engineers, sont une ressource rare du marché, ils sont extrêmement courtisés et chers. Enfin, c’est toute l’entreprise qu’il faut sensibiliser aux enjeux et à la transformation nécessaire. Pourtant, il y a un véritable gisement de données en entreprises : d’après le 1er Baromètre de la maturité des ETI en France réalisée par le cabinet EY, le fond Apax Partners et Gilles Babinet, 83% des ETI n’analysent pas les données comportementales de leurs clients. C’est autant de valeur qui n’est pas exploitée et transformée !

                                              

IE : Dans quel but avez-vous décidé de créer Invenis ? Et pour répondre à quels besoins clients ?

PC et GS : Conscients des enjeux auxquels font face les entreprises au quotidien et au potentiel qu’offrent ces nouvelles technologies, nous ne voulons laisser personne de côté. Nous amenons une révolution et voulons en faire bénéficier toutes les entreprises qui estiment que leurs données ont de la valeur, et qu’elles peuvent les mettre au profit de leur croissance et de leurs clients. Après la BI dans les années 90 et le Big Data dans les années 2000, Invenis peut apparaître comme une troisième révolution, avec pour ambition de transformer la prise de décision en entreprise en proposant un outil d’analyse de données accessible à tous, basé sur des technologies de Big Data et d’Intelligence Artificielle, également disponible en SaaS (Software as a Service). Accessible à tous, cela veut dire à toutes les entreprises, quelle que soit leur taille ou leur budget, avec une offre « Pay as you Go ». Cela inclut également tous les utilisateurs, qu’ils soient Business Analysts, Data Analysts, Data Miners, Data Scientists ou des directions métiers, réunis autour d’une solution collaborative et simple d’utilisation. Accessible à tous, c’est aussi la possibilité pour les métiers et les analystes, quelle que soit leur formation, d’être autonomes dans l’utilisation de la solution.

 

IE : Comment avez-vous discerné vos clients potentiels sur le marché ? Quel est votre rôle auprès d’eux ?

PC et GS : Les PME et les ETI avec lesquelles nous travaillons peuvent être divisées en deux grandes catégories, et ce en fonction de leur rapport au Big Data. Une première catégorie d’entreprises sait que leur métier est menacé à court ou moyen terme. Nous les aidons à créer de la valeur à partir de leurs données et de leur connaissance métier afin d’améliorer leurs prises de décisions business. Une seconde catégorie d’entreprises a des cas d’usages concrets qu’elles souhaitent mettre en application. Nous collaborons par exemple avec des banques sur des cas d’usages de lutte contre la fraude ou de lutte contre le blanchiment d’argent. Nous travaillons également avec des opérateurs Telecom sur des problématiques marketing comme la situation géographique des points de ventes par rapport au taux d’affluences de zones de chalandises, une meilleure connaissance de leurs clients, notamment pour lutter contre le churn (perte d’abonnés) mais aussi pour proposer la meilleure offre, au meilleur prix et éviter au maximum le mécontentement de leurs clients. Par ailleurs, nous créons de nombreux partenariats avec les start-ups de l’écosystème French Tech. Nous imaginons et testons avec eux de nouveaux cas d’usages et de nouvelles applications de notre solution, dans le cadre de notre programme Early Adopter. Ainsi, les métiers travaillent avec les Data Analysts et les Data Scientists, sur une même plateforme, échangent des données, peuvent chatter en ligne et partager leur écran, en somme travailler ensemble, en temps réel ; en un mot ils collaborent tout en restant autonomes dans l’utilisation de la solution.

 

IE : Précisément, que mettez-vous en place pour vous imposer et faire face à la concurrence ?

PC et GS : Le marché de la Business Intelligence a du mal à se renouveler. On voit d’un côté les acteurs existants qui améliorent leurs offres, mais qui font de la BI traditionnelle, sans possibilité de bénéficier des technologies de Big Data et d’Intelligence Artificielle. Et d’un autre côté, de nouveaux acteurs proposent des technologies de pointe mais peu accessibles à la vaste communauté d’analystes qui n’ont pas les compétences d’un Data Scientist. Notre force vient du fait que nous réunissons le meilleur des deux mondes, dans une offre simple, évolutive et avec un modèle très attractif, accessible aux directions métiers ainsi qu’à l’ensemble des analystes.

En effet, certains de nos concurrents répondent aux problématiques actuelles des entreprises en équipant les Data Scientists d’outils très performants. Mais ces Data Scientists sont aujourd’hui bien trop peu nombreux. Des études avancent le nombre de 260 millions de Business Analysts / Data Analysts dans les entreprises dans le monde. Pendant ce temps, la France diplôme à peine quelques centaines de Data Scientist par an. Et beaucoup partent immédiatement outre atlantique, en Asie ou tout simplement dans les grands groupes français.

Le manque de Data Scientists devient une véritable problématique pour les PME et les ETI à laquelle nous répondons avec une solution technologique. En révolutionnant la prise de décision et en démocratisant l’accès à une nouvelle Business Intelligence, nous changeons l’expérience utilisateur. Nous apportons à nos clients un gain de temps considérable avec une offre « plug & play », et l’appropriation de notre solution par l’utilisateur en un temps record. Ils bénéficient d’une solution préconfigurée, à partir de cas d’usages développés.

Ensuite, soit l’utilisateur fait appel à nos services, soit il travaille en autonomie. A l’usage, il constate très rapidement le gain de temps obtenu ainsi que le potentiel de la solution : les analyses prédictives, la recommandation, la segmentation de bases clients croisées aux données extérieures. Le parcours client est également amélioré et simplifié grâce à une version gratuite et en ligne, qui permet de tester rapidement la solution. Nous changeons le statut quo, nous bousculons ce marché de la Business Intelligence avec une solution basée sur des technologies de Big Data et d’Intelligence Artificielle, en simplifiant la vie de nos clients et de nos utilisateurs.

 

IE : Vous avez une très forte croissance depuis votre création. Quels sont les objectifs à atteindre et qu’allez vous mettre en place pour rester compétitif ?

PC et GS : Notre premier objectif pour 2017 est de continuer à travailler avec les start-ups et les PME qui rejoignent notre programme Early Adopter. A titre d’exemple nous accompagnons CityTaps dont la vision est de permettre à tous les urbains d'accéder à l'eau courante à domicile. Ils équipent les foyers d’un compteur d’eau prépayé et connecté à l'Internet of Things en collaboration avec les opérateurs d'eau.  Nous les accompagnons dans l'analyse des données collectées pour mieux comprendre la consommation des foyers, améliorer le service rendu aux abonnés, détecter des comportements anormaux (fuites, fraudes...) et optimiser le service de distribution de l'eau.
Nous sommes par ailleurs en cours de recrutement. Nous recherchons 6 nouveaux membres pour rejoindre notre équipe dès que possible, et en recruterons 4 autres pour nous rejoindre courant de l’été. Nous sommes accompagnés par des cabinets comme Data Recrutement et UPWARD Data, experts en recrutement de profils Data.
Enfin, nous planifions une levée de fonds fin 2017 afin d’accélérer notre croissance en France et ouvrir un second bureau européen, et un autre aux Etats-Unis courant 2018. La révolution est en marche !

Cas d’usage :

Invenis accompagne les startups de la French Tech dont fait partie ekWateur (ekwateur.fr), fournisseur d’énergie indépendant et alternatif qui offre aux particuliers de l’énergie renouvelable et moins chère, en concurrence d’EDF et d’ENGIE. Dans ce cadre, Invenis travaille avec l'entreprise sur des problématiques de consolidation de volumes de données diverses, sur l’automatisation de tâches simples et extrêmement coûteuses en temps et sur le partage de tableaux de bords périodiques pour une analyse toujours plus fine et plus rapide. L’objectif est de libérer 10% du temps de travail de l’équipe actuelle. C’est un bénéfice simple et mesurable pour ses clients : une meilleure réactivité des équipes internes et une augmentation de la qualité de service.