top of page
Rechercher

L'exploitation optimisée grâce au jumeau numérique

TwinOps a développé une plateforme qui met le digital au service du bâtiment intelligent et de son écosystème. En créant un lien direct entre le bâtiment et son jumeau numérique en 3D, TwinOps permet aux sociétés de reprendre la main sur la gestion de leur patrimoine immobilier et sur la maîtrise des charges afférentes.


Dans le domaine du BIM la concurrence fait rage. Les plateformes numériques au service de la performance de l’immobilier sont pléthores, mais Twinops fait partie de ces sociétés qui ont su tirer leur épingle du jeu. Pourquoi ? Parce qu’elle a été pionnière dans le domaine et a su développer un référentiel unique en son genre : un jumeau numérique permettant l’exploitation intelligente d’un bâtiment. « TwinOps est la seule entité du monde des jumeaux numériques à trouver son origine dans l’exploitation, contrairement à la configuration classique des éditeurs de logiciels mettant des briques à disposition d’intégrateurs. Nous modélisons en 3D le jumeau numérique du bâtiment, nous le connectons à l’ensemble des systèmes existants pour récolter la donnée, et nous l’exploitons et générons des smart services pour les gestionnaires et les occupants », explique Mathieu Rigaud responsable du programme TwinOps.


Née au sein de Vinci Facilities suite à un projet de recherche en lien avec Thales et Covivio en 2013, TwinOps était au départ une équipe pluridisciplinaire composée d’experts métiers de l’exploitation et en modélisation des processus PLM (Product Lifecycle Management). Après deux ans de recherches sur l’intérêt et les usages potentiels du BIM dans les métiers de l’exploitation technique, de la gestion immobilière et de l’occupation, les acteurs ont fait face à l’absence d’outils numériques adaptés à leurs besoins. « VINCI Facilities a alors décidé de la mise en place d’une équipe de développement interne dont les travaux ont été couronnés de succès avec l’obtention du BIM d’Or pour le campus Thales en 2016, décerné par la revue Le Moniteur. En 2019, à la suite de l’obtention du prix BIM d’argent en Exploitation pour le siège d’Hérault Habitat, Vinci a choisi de valoriser ce savoir-faire au sein d’une société à part entière, et c’est en 2020 que l’entité juridique indépendante de TwinOps est créée. L’ensemble des équipes de recherche présentes depuis 2014 continuent d’accompagner le projet et composent aujourd’hui une équipe soudée, répartie entre le développement informitique et l’accompagnement de nos clients, du cahier des charges à la déconstruction de leurs actifs. » précise Mathieu Rigaud.


Projets neufs et bâtiments existants

Dans les faits, TwinOps accompagne ses clients sur trois types de projet. Elle s’adresse d’abord

aux clients ayant un projet de bâtiment neuf : « Nous créons un jumeau numérique qui évolue en temps réel suivant les changements

du projet. Toutes les données y sont connectées du GMAO, à l’ERP en passant par les IoT… L’ensemble est consultable et éditable de façon extrêmement simple. Nos utilisateurs peuvent ainsi tester de nombreuses pistes pour mieux planifier l’avenir de leur bâtiment », poursuit le responsable. Twinops s’attache aussi à accompagner des clients dont les bâtiments ont un début de jumeau numérique. « Nous reprenons en main l’ensemble des données qui sont un facteur de valorisation à part entière. Grâce à notre travail, le jumeau numérique permet enfin à nos clients d’optimiser l’occupation et de maitriser les charges. Le suivi d’utilisation des m² et le suivi des consommations, sont deux sujets devenus centraux depuis le covid et le décret tertiaire. L’avènement du télétravail a eu aussi un réel impact. Les sociétés doivent réfléchir à une nouvelle gestion de l’occupation et ne veulent pas le faire à l’aveugle sans données précises. Le jumeau numérique leur permet de tester différents modèles pour atteindre leur objectif plus rapidement et à moindre coût. »


Scan complet du bâtiment

Depuis 2020, Twinops a également développé une solution clé-en-main pour les clients ayant un patrimoine dépourvu de toute donnée numérisée. La société va donc prendre en charge la digitalisation complète des bâtiments. « Nous commençons par analyser l’état de l’ouvrage et la documentation associée. Il nous faut des données de confiance pour créer le jumeau numérique. Nos techniciens procèdent ensuite au scan du bâtiment : scan statique, dynamique ou encore par drone. Cela corrige les erreurs du DOE et complète certains points. » Les données collectées sont alors fusionnées pour créer un jumeau numérique riche d’un référentiel géographique, d’un référentiel système (climatisation, ventilation…) et d’un référentiel objet.


Concernant le coût d’une telle digitalisation, Mathieu Rigaud se réjouit que le prix ait pu être divisé par quatre durant ces dernières années, grâce aux nouvelles technologies. « De nombreux acteurs restent sur une vision coûteuse de la digitalisation mais il faut prendre de la hauteur. Lorsque l’on regarde le coût d’un bâtiment, 20% concerne la construction, et 80% l’exploitation et la possession.


C’est là que le jumeau numérique va permettre de réduire de nombreux coûts et permettre de conserver la connaissance des actifs de façon pérenne. A l’heure actuelle, valoriser la possession d’un bâtiment est primordial.» Et pour compléter son offre de service, TwinOps procède à des formations techniques auprès des property managers, gestionnaires fonciers et exploitants.


Comentarios


bottom of page