Rechercher

Les couleurs du numérique

Mis à jour : févr. 4

Si Paris détient la palme des villes de la plus grande perte quotidienne de temps dans les embouteillages, les habitants des villes de Province - même de taille moyenne - supportent également les affres des routes engorgées. Des solutions innovantes émergent : aux élus de se les approprier pour changer le quotidien de leurs administrés.


Murat Dogan et Heinryck Nortia


En France, les automobilistes perdent dans les embouteillages en moyenne 20 minutes tous les matins et 21 minutes le soir pour un trajet habituel de 30 minutes. Fatigue, stress, énervement, accidents ; mais aussi pollution atmosphérique : autant de raisons qui poussent les élus de nos villes à rechercher des solutions à ce fléau. Ainsi, la maîtrise des transports et la gestion de la circulation constituent actuellement, l’un des objectifs majeurs des maires et Présidents d’agglomérations. Or, c’est bien souvent aux carrefours que l’encombrement s’accroît. A ce jour, deux solutions de régulation existent : le cycle classique avec un temps défini par phase qui ne permet pas d’optimiser le trafic et les boucles électromagnétiques au sol qui améliore la régulation du trafic mais a pour inconvénients de proposer une détection seulement à l’approche du feu, qui n’intègre pas le nombre de véhicules et qui nécessite des travaux de génie civil. Le marché de régulation intelligente (ITS) est en plein expansion, beaucoup d’acteurs sont en lice mais peu de produits sont sur le marché.


Une solution innovante pour désencombrer les carrefours

Or, Kesk, la solution proposée par la société Les Couleurs du Numérique, qui sera commercialisée à partir de janvier 2021, relève le défi de fluidifier la circulation avec des atouts incomparables. Kesk permet en effet de gérer le flux de véhicules sur toutes les voies d’un carrefour grâce à des caméras et une intelligence artificielle de reconnaissance. Il arrive à identifier tous les usagers, à les classifier (voiture, poids-lourd, bus, véhicules prioritaires, moto, vélo, piéton) et à les compter. Kesk est aussi proactif : les caméras détectent les véhicules à environ 150 mètres, ce qui lui permet d’anticiper et d’agir sur les feux tricolores pour éviter l’arrêt des automobilistes. Et c’est justement le but, éviter les temps d’attente et les arrêts inutiles ! Enfin, l’installation se fait sur tout type de carrefour sans modifications ou travaux supplémentaires.


Benjamin Grappe


« Nous apportons une solution complète avec l’installation d’une caméra par feu, du PC de régulation et une formation aux outils de supervision et de suivi de la performance de l’outil » explique Murat Dogan, PDG des Couleurs du Numérique. A ce jour, Kesk est la seule Intelligence Artificielle en France et en Europe qui agit sur la circulation en temps réel et qui est actuellement en fonctionnement sur le terrain.


S’améliorer automatiquement de jour en jour

Kesk intègre les technologies de ‘machine learning’, c’est-à-dire qu’il existe au sein même du dispositif un système d’apprentissage automatique. « Plus il fonctionne, plus le système s’améliore et plus la circulation se fluidifie. L’outil Web de supervision et de statistiques permet notamment de faire de l’aménagement du territoire plus intelligemment, car on apprend précisément d’où proviennent les automobilistes et où ils vont ». Le temps d’attente des feux va donc s’améliorer au fil des jours, des mois, des années. En fonction des politiques locales, Kesk peut également sécuriser un carrefour en récompensant les véhicules roulant à bonne allure et ainsi sanctionnant ceux qui roulent trop vite. L’équipe de la société Les Couleurs du Numérique a mis en place des tests en Juillet 2019 avec la communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines et depuis Juillet 2020 elle expérimente en plein cœur de la ville de Fontainebleau, au carrefour de la mairie et de l’église, leur première version du dispositif.


Une évolution naturelle de l’activité de l’entreprise

L’ambition de l’entreprise est de trouver des solutions à des problèmes bien identifiés, en utilisant les nouvelles technologies d’aujourd’hui et de demain : l’IA (Intelligence Artificielle), le machine learning, la vision par ordinateur, les data sciences, le big data... « Avant de développer Kesk, Les Couleurs du Numérique était une société de services en ingénierie informatique et en R&D externalisé. Elle a notamment réalisé plusieurs projets dans le secteur de l’aéronautique. L’innovation est dans nos gênes, nous avons donc assez

naturellement obtenu le statut de Jeune Entreprise Innovante ». Les Couleurs du Numérique est également passé à deux reprises devant le jury de l’organisme Initiative Melun Val de Seine et Initiative IDF et a réussi à obtenir deux prêts d’honneur avec les programmes « Création » et « Croissance ». La société a également obtenu une subvention Innov’Up Faisabilité en 2018 et Innov’Up Expérimentation en 2019 avec la labélisation du pôle de compétitivité Cap Digital. « Avec Kesk, le développement n’est pas fini, des applications futures sont prévues telle que le dialogue avec les véhicules autonomes (V2I) ».


Les projets sont multiples et bien structurés. L’entreprise s’adresse bien évidemment d’abord au marché français, puisqu’elle est basée à Fontainebleau. Mais il est prévu que dès 2022, son offre soit disponible pour les grandes agglomérations européennes. En termes de développement, Les Couleurs du Numérique envisagent d’étendre son système de fluidification de la circulation Kesk à des territoires entiers (ville, agglomération, région) : une solution pour enfin concilier voitures et développement durable !




240 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Informations Entreprise

3 rue Castéja, 92100 Boulogne-Billancourt - France

01 44 30 24 60

© 2020 informations-entreprise.com - Mentions légales - Site réalisé par alphapix.fr et hébérgé sur wix

  • Facebook
  • LinkedIn - informations entreprise