top of page
Rechercher

Création d'émotions durables

Selon l’IFAP (2022), 75% des collectivités françaises investissent dans des illuminations estivales, mais seulement un tiers sollicitent des experts ! Quid des propositions ? Focus sur l’offre Leblanc Illuminations !


Informations Entreprise : Comment Leblanc Illuminations intègre-t-elle les principes de durabilité et d’éco-responsabilité dans ses processus de fabrication et ses produits ?


Arnaud Leschemelle : Dans la prise de conscience des défis sociétaux et environnementaux, la sobriété énergétique s’impose. Dès 1996, Leblanc Illuminations a intégré la LED dans ses créations, diminuant de 95% les émissions de gaz à effet de serre sur 25 ans, grâce à une réduction conséquente de la consommation électrique (93%).


Notre entreprise a ainsi vite pris conscience de ces enjeux, nous avons adapté nos processus d’industrialisation et optimiser nos approvisionnements afin d’aborder ces enjeux à bras-le-corps. Mais la révolution verte est également visible grâce à l’utilisation de l’impression 3D. L’aluminium HYDRO REDUXA, composé de 60% de matière recyclée et produit via des énergies renouvelables, permet ainsi de minimiser notre impact sur la planète.


I.E : Comment vos certifications et vos labels influencent-ils vos décisions commerciales et votre stratégie globale ?


Arnaud Leschemelle : Sur ce point, Leblanc Illuminations est indubitablement une référence du marché en France.

Nous sommes fiers d’être détenteurs de la certification ISO 9001 depuis 2014, et d’avoir obtenu le label RSE 26000 en 2021. Par ailleurs, notre adhésion en 2022 à la communauté du Coq Vert, initiée par Bpifrance, l’ADEME et le Ministère de la Transition Ecologique, témoigne de notre engagement constant pour l’innovation et la durabilité.


Chez Leblanc Illuminations, notre passion se traduit par un développement inlassable de solutions d’illuminations, en alliant excellence et respect de l’environnement. Notre savoir-faire français, reconnu à l’échelle internationale, nous permet de créer des décors toujours plus durables et responsables pour nos clients, qu’ils soient français ou internationaux.


Nous continuerons de briller et d’innover pour illuminer les célébrations estivales et hivernales !


I.E : Quelle est l’importance de recourir à des experts pour aider les collectivités à mettre en place des concepts d’illuminations et de décors ?


Arnaud Leschemelle : D’après une enquête de l’INSEE, 100% des personnes interrogées affirment vouloir acheter local. Cependant, lorsque nous observons leurs achats effectifs, il y a un fossé considérable entre l’intention et la réalité.


Les collectivités ne sont pas différentes. Beaucoup d’entre elles sont dirigées par des individus comme vous et moi, qui n’ont pas une formation en économie ou en entreprise. Par conséquent, ils peuvent ne pas comprendre pleinement la valeur de l’expertise dans la mise en œuvre de ces concepts d’illumination.


De plus, en France, nous vivons beaucoup de subventions, et le plus bas prix est souvent l’objectif principal. Cela fait fi des coûts associés à la certification ISO 9001 ou à la mise en œuvre de pratiques respectueuses de l’environnement. Avec les réseaux sociaux, l’image est de plus devenue plus importante que jamais, et il convient d’agir en conséquence !


Si nous ne valorisons pas les entreprises qui font des efforts pour être durables et respecter certaines normes, nous courons le risque de devenir simplement une zone commerciale où les produits sont fabriqués à l’étranger et vendus ici à des prix dérisoires.


C’est un risque que nous ne pouvons pas nous permettre de prendre. Pour réindustrialiser la France, nous devons valoriser et privilégier les entreprises qui respectent des critères de développement durable. Nous devons prendre conscience de l’importance de cette question et agir en conséquence. Sinon, le coût à long terme pour notre économie et notre société pourrait être dévastateur.


I.E : Posons maintenant notre focus sur l’impression 3D.


Arnaud Leschemelle : En 2015, lorsque j’ai rejoint Leblanc Illuminations, cette vision me traversait déjà l’esprit : imprimer nos décorations ! Pour comprendre cette vision, considérez une décoration de Noël classique, laquelle se divise en deux types principaux : les décorations 2D généralement placées sur des candélabres, et les éléments volumineux et 3D tels que les rennes, les Pères Noël et d’autres figurines de fête.

Notre but était de faire de cette vision une réalité, et en poursuivant nos efforts, nous avons fait des progrès significatifs en prototypage 3D.


Suite à notre partenariat avec un expert du secteur, nous avons ainsi déployé une technologie permettant d’injecter du PET fondu - ou polyéthylène téréphtalate - pour créer des décorations sur de grandes surfaces, atteignant jusqu’à deux mètres sur trois.


De ce point de départ, nous avons breveté une méthode d’impression en couleur transparente, une innovation qui nous est propre. Cette transparence offre l’avantage d’améliorer la visibilité de la décoration, tant de jour que de nuit. C’est une réelle avancée dans notre industrie.


I.E : Quels sont vos projets ?


Arnaud Leschemelle : Il faut savoir que je suis issu de l’univers de l’événementiel. Notre groupe intègre ainsi une autre branche liée à la distribution et la fabrication de matériel audiovisuel ! Nous fournissons du matériel pour les scènes de concert, les bars, les discothèques, la télévision, les parcs d’attraction, etc.…


Avec mon expérience, je sais que chaque concert, qu’il soit celui d’Indochine, Polnareff ou Mylène Farmer, demande une approche unique. Le même matériel de son peut rendre différemment en fonction de l’ingénieur du son en charge ou de l’artiste. C’est pareil pour les projecteurs ; leur rendu varie grandement d’un spectacle à l’autre, en fonction du choix des couleurs, des positions, des projections et des gobos.


Par exemple, nous avons récemment consolidé un partenariat avec une startup italienne pour développer des guirlandes gérées point par point ; des experts que nous avons découverts par hasard lors d’un salon. Ils présentaient une technologie gigantesque, complètement ignorée par la profession. Nous l’avons adoptée et utilisée pour ce que

nous appelons le mapping, similaire au mapping vidéo, sur une cathédrale par exemple. Cette technologie transforme les illuminations en un événement, avec des rendus artistiques totalement différents chaque année. Nos produits peuvent être connectés à une console, comme vous en voyez dans les concerts.



À Megève par exemple, où

nous sommes partenaires de la ville, les 35 000 leds du sapin sont contrôlées en même temps que l’artiste se produit sur scène (pour info, la consommation électrique du sapin était seulement de 6 € par jour). Notre objectif est ainsi d’utiliser notre connaissance du monde de l’événementiel pour transformer le monde de l’illumination. Nous n’avons pas besoin de réinventer ce qui existe déjà, mais de faire de chaque usage un formidable un moyen de dépasser les limites de notre profession !


Commentaires


bottom of page