top of page
Rechercher

L'acteur innovant du conseil en transformation SI

Selon Gartner® (2022), 85% des entreprises n’exploitent pas pleinement le numérique. Pour combler ce déficit, Logiclever, dirigé par Amaury Moulin, guide ces sociétés dans la mise en place de stratégies numériques efficaces, en particulier dans le secteur énergétique.


Informations Entreprise : Comment Logiclever aide-t-il les entreprises à définir une stratégie numérique pertinente dans le secteur de l’énergie ?


Amaury Moulin : Nous aidons les entreprises du secteur de l’énergie sur toutes les phases d’un projet de transformation numérique : de la stratégie et de l’analyse des impacts opérationnels ou clients, jusqu’au pilotage du projet informatique et son maintien en condition opérationnelle.

Pour être concret, je vais prendre un exemple. Dans l’industrie de l’énergie, la demande pour une transparence accrue et des conseils écologiques a entraîné une sorte de surcommunication. Cette surcharge d’information, appelée ‘infobésité’ est nuisible à l’image de marque des entreprises. Il est essentiel de privilégier la qualité de la communication plutôt que la quantité, pour éviter de surcharger le consommateur. Nous accompagnons certains acteurs et leurs DSI à mieux communiquer en centralisant leurs communications au sein d’un unique outil et les accompagnons dans la mise en place de celui-ci : du choix de l’outil (via l’organisation d’une consultation) à son déploiement et sa maintenance.


Nous pouvons intervenir sur toutes les phases d’un projet informatique sur des solutions de relation clientèle, comme celle citée précédemment, mais aussi sur des sujets de performance opérationnelle.


Notre spécialisation dans le secteur Eau/ Energie/Environnement/Transport, en tant que cabinet de conseil IT, fait notre force avec des consultants avertis des problématiques du secteur.


I.E : Avez-vous un exemple d’accompagnement sur des aspects de performance opérationnelle ?

Amaury Moulin : Nous travaillons actuellement avec plusieurs entreprises faisant l’installation d’IRVE, Infrastructure de Recharge de Véhicule Électrique. La mobilité électrique est un marché jeune qui impacte de nombreux acteurs existants et introduit également de nouveaux venus sur le marché. Avec nos 15 ans d’existence dans le secteur utilities, nous sommes entre autres devenus experts sur les solutions numériques de gestion des travaux, de maintenance, de mobilité des techniciens ou même de gestion des abonnements et de la facturation. Nous faisons bénéficier de notre expertise à ces acteurs afin d’améliorer leur performance opérationnelle.


I.E : La maîtrise de la donnée joue un rôle important dans tous ces processus, n’est-ce pas?


Amaury Moulin : En effet, la récolte et le traitement de la donnée est primordial sur tous les processus de l’entreprise. Il est crucial de collecter, stocker et traiter efficacement les données pour une meilleure connaissance du patrimoine et des clients, pour pouvoir faire des prédictions (détection d’incidents, prédiction de consommations…) et pouvoir ainsi ajuster au mieux les réponses à apporter.


Un des enjeux de toute entreprise est l’identification de nouvelles offres et l’adaptation des offres existantes aux besoins et aux attentes du client, cela grâce à une exploitation pertinente de la donnée. Une meilleure gestion des données peut donc apporter plus de croissance.


Mais cela ne se fait pas tout seul et l’intelligence artificielle n’est pas magique. Elle agit comme un accélérateur. La bonne exploitation des données dépend de notre capacité à les rendre intelligentes via la contextualisation, l’analyse et la connaissance des enjeux métiers. La rendre humaine est indispensable.

I.E : Vous vous définissez comme une entreprise libérée. Comment cette gouvernance partagée chez Logiclever influence-t-elle la relation client et la qualité du travail ?


Amaury Moulin : En 2018, nous avons en effet opté pour un modèle d’entreprise libérée qui supprime toute hiérarchie dans l’entreprise. Ce modèle de gouvernance partagée donne à chaque membre de l’équipe la possibilité de jouer un rôle dans le fonctionnement de l’entreprise. Chaque salarié a la liberté et la responsabilité de prendre des décisions, après consultation des personnes impactées. Cela encourage l’esprit d’entreprendre et d’innovation parmi nos collaborateurs, ce qui bénéficie également à nos clients qui trouvent des consultants responsables et autonomes.


Cette approche agile stimule la proactivité et la collaboration afin de résoudre les problèmes rencontrés. Elle prépare également nos consultants à travailler efficacement dans des structures organisationnelles complexes souvent présentes chez nos clients. Ils s’adaptent donc en moyenne plus rapidement.


Nos consultants, en prenant des décisions pour l’entreprise dont ils ont définis eux-mêmes la vision, se sentent maîtres de leurs actions. Cette responsabilité personnelle conduit à un bien-être au travail et ils sont investis personnellement dans le succès de chaque mission. L’année dernière nous avons obtenu la première place au classement Great Place To Work de notre catégorie (qui récompense les sociétés où il fait bon travailler).


I.E : Vous en faites d’ailleurs une offre désormais ?


Amaury Moulin : En effet, nous accompagnons désormais les managers ou dirigeants qui souhaitent avoir un management plus collaboratif et responsable. Notre objectif n’est pas de supprimer toutes les hiérarchies de toutes les entreprises, mais de transformer progressivement la collaboration des équipes pour les rendre plus impliquées, plus autonomes et plus satisfaites de leur travail. Nous proposons des accompagnements personnalisés de la définition de la vision et des objectifs, jusqu’à un suivi plus personnalisé de l’équipe dans la durée, voire même un coaching du dirigeant/ manager.


IE. Vous êtes en constante croissance, quelle est votre ambition ?


Amaury Moulin : Nous souhaitons devenir leader sur notre marché et nous avons même commencé notre croissance géographique avec des premiers sites à Lyon et au Maroc. Nous continuons à nous développer tout en accompagnant nos clients dans un secteur de l’énergie en constante expansion. Pour cela, nous développons nos compétences et expertise. Comme nous l’avons fait sur la data, nous nous intéressons fortement aux thématiques no-code par exemple. Voir comment le no-code et le low-code vont changer nos métiers et notre capacité à répondre rapidement aux enjeux de nos clients tout en restant dans une architecture technique sécurisée et pérenne, notamment en termes de compétences.


I.E : Comment Logiclever soutient-il EDF et l’ADEME dans leurs efforts de transition énergétique et écologique ?


Amaury Moulin : EDF, un acteur clé du secteur énergétique, assume une responsabilité majeure dans la transition vers des énergies plus durables. Quant à l’ADEME, ils jouent un rôle essentiel dans la transition écologique auprès de tous les acteurs (collectivités, entreprises, particuliers). Nous les soutenons de deux manières.


Premièrement nous pouvons les aider à construire et mettre en place les outils nécessaires au pilotage de ces nouvelles énergies, et ainsi accélérer leur transition et le déploiement de ces solutions via un système d’information fiable, sécurisé et scalable.


Si toutes nos missions ne sont pas centrées sur la transition énergétique bien sûr, elles font appel à des technologies numériques. Et quel que soit l’outil, il s’agit de créer des systèmes d’information qui soient énergétiquement efficaces et minimisent leur impact environnemental.

Cette approche est appelée numérique responsable et nous y formons tous nos consultants. Le numérique contribue significativement aux émissions de gaz à effet de serre. En France, le numérique compte pour 10% de la consommation d’électricité et 2,5% des émissions de gaz à effet de serre, l’adoption d’une approche plus sobre est donc essentielle et cela dès la conception du produit (‘by design’).


Le numérique responsable ne s’oppose en rien aux enjeux métiers, bien au contraire. Cette approche est appréciée des clients et des consommateurs. Si nous reprenons l’exemple de l’infobésité, en optimisant la communication et en réduisant la quantité d’e-mails et de fichiers partagés, nous contribuons à réduire notre empreinte carbone. Nous contribuons à la transition écologique tout en augmentant l’efficacité et la performance.


1 comentário


Rader Phynalist
Rader Phynalist
22 de fev.

The thrilling online basketball game basket random merges the excitement of a real game with the fun of playing a video game.

Curtir
bottom of page