Rechercher

Entreprises, formez vous !

Créée fin 2017 par Daniel Edery, ELIDAN FORMATION prend la forme d’un organisme de formation spécialisé dans les domaines du numérique et des langues. Son rôle ? Permettre aux professionnels et aux particuliers d’améliorer leurs compétences stratégiques, leur efficacité, leurs performances au quotidien ainsi que leur employabilité.


Informations Entreprise : Quelle est l’actualité du secteur de la formation ?


Daniel Edery : Notre secteur est très dynamique. La formation est une des clés d’accès à l’emploi, à la mobilité professionnelle, à la reconversion. De par la période que nous traversons, la formation devient mécaniquement un levier d’employabilité sans commune mesure. Tandis que l’emploi apparaît plus que jamais comme une priorité du gouvernement,

notre secteur profite parallèlement de nombreux dispositifs de financements, justement reconduits pour favoriser l’accès à la formation. Dans le même temps, le marché du CPF a dû faire face à un ajustement drastique des règles imposées par la CDC afin de répondre aux problématiques de fraudes. France Compétences a redéfini les exigences liées aux certifications et réduit leur nombre de façon considérable. Résultat ? En l’espace de quelques mois, les acteurs ont dû revoir leurs offres de certifications afin de maintenir les financements CPF de leurs parcours.


I.E : La formation est donc portée au pinacle. Pour autant, sur quels sujets les professionnels et les particuliers doivent-ils focaliser leur attention ?


Daniel Edery : Tout dépend de la typologie adressée. Concernant les entreprises, ces dernières ont besoin de s’outiller numériquement ; le grand virage digital est lancé, il s’agit donc de pouvoir profiter de collaborateurs formés aux nouveaux outils numériques. De cette logique, il en va de même pour les particuliers.


Parallèlement, il est évident que la France doit aujourd’hui faire face à de nouveaux concurrents. Le marché s’internationalise, il est donc primordial de poser les bases d’une communication efficiente. Des grandes entreprises aux PME et TPE, maîtriser le lexique de sa profession dans des langues étrangères n’est aujourd’hui plus une option, c’est vital !


Concernant ELIDAN FORMATION, notre spectre d’intervention est ici très large : nous pouvons répondre à un entrepreneur indépendant qui a besoin de maitriser les réseaux sociaux pour accroitre sa visibilité sur le web - à une assistante qui souhaite se former sur les fonctionnalités avancées d’Excel - à un collaborateur qui doit maîtriser les entretiens téléphoniques en anglais pour communiquer avec ses clients anglophones - à une graphiste qui souhaite retourner à l’emploi en mettant à jour ses compétences, etc. Chaque contexte est unique !

Pour autant, leur démarche reste de nous solliciter pour être conseillés sur le parcours le plus adapté, en profitant d’un financement optimal. Ces apprenants sont généralement demandeurs de souplesse, pour pouvoir suivre leur formation à leur rythme, sur le lieu de leur choix, sans contrainte particulière d’horaire imposé, comme nous le connaissions auparavant dans les formations en sessions présentielles.


I.E : ELIDAN FORMATION s’adapte donc aux nouveaux besoins à travers son accompagnement digital.


Daniel Edery : Nous proposons un véritable conseil aux apprenants - tant aux particuliers qu’aux collaborateurs d’entreprises - qui ne savent pas toujours vers quel parcours se tourner. Nous les aidons à opter pour celui qui répondra au mieux à leurs attentes, en prenant en compte leur profil et leurs objectifs.


Ici, notre taille humaine permet un suivi sur mesure. Notre approche, résolument orientée service et satisfaction client, se couple à une démarche pédagogique adaptée à tous les profils. Nous sommes une équipe passionnée. Notre attachement à la qualité de nos formations nous permet d’ailleurs de profiter d’une reconnaissance inédite sur le marché. Sans compter le fait que nous sommes certifiés Qualiopi, un sésame désormais indispensable pour profiter de financements.


Au sujet du format adopté, les offres de formation sont aujourd’hui, eu égard à l’évolution récente du marché, majoritairement proposées en distanciel, même si le présentiel commence à reprendre sa place dans le monde de la formation depuis la crise sanitaire. Dans ce sens, nos modalités cherchent encore une fois à s’adapter aux objectifs de nos apprenants. Les parcours mixent généralement de la formation e-learning et de la classe virtuelle. Selon les thématiques, l’apprenant peut même opter pour un accompagnement par un coach, afin de maximiser ses chances de progression et de réussite.


Surtout, il faut savoir que la plupart de nos formations sont validées par le passage d’une certification reconnue à l’international : PCIE/ ICDL pour le numérique, CLOE et TOEIC pour les langues, IEPP pour le management.


I.E : Au vu de la configuration actuelle du marché, peut-on dire que la formation continue est devenue un passage obligatoire ?


Daniel Edery : Les entreprises cotisent pour la formation. Les OPCO répartissent les budgets de prises en charge des projets de formation. Dès le départ, le secteur de la formation profite d’une configuration pour le moins attractive.


Aussi, la formation continue apparaît maintenant comme un formidable moyen de progresser, de maintenir ses compétences à jour. Dans un monde où tout va de plus en plus vite, c’est une chance formidable, que l’on se doit de saisir.

Dans ce sens, notre objectif est d’accompagner cette logique. Nous venons de lancer une plateforme digitale pour aider les étudiants à renforcer leurs compétences numériques et linguistiques, à moindre coût.


Nous proposons certaines formations métier qui soutiendront la relance des secteurs qui ont été fortement touchés pendant la crise sanitaire, par exemple celle de Vendeur Conseil en Magasin ou celle portant sur l’hygiène et la sécurité alimentaire (HACCP). Par ailleurs, nous poursuivons nos projets avec l’association solidaire marseillaise WEB ART, dont je suis président et pour laquelle j’interviens en tant que consultant facilitateur spécialisé web. L’objectif est de conseiller des jeunes entreprises dans le développement de leur site web, en faisant intervenir des étudiants dans ce domaine, pour leur permettre de valoriser ensuite cette première expérience professionnelle.


Enfin, nous envisageons d’être bientôt présents dans le Metavers, afin de mettre à disposition de nos apprenants de nouveaux modes d’apprentissage plus immersifs, qui permettront à la fois de rendre certains modules plus ludiques, mais aussi de pouvoir renforcer leur engagement donc le succès des parcours. Des formations y seront disponibles pour les entreprises, ainsi qu’un espace qui leur sera dédié et qui leur permettra d’apporter un service « présentiel virtuel » à leurs propres apprenants.


https://elidan-formation.fr/


36 vues0 commentaire