Rechercher

LA GESTION MOBILE DU RISQUE

La notion d’exposome - ou expositions à des facteurs non génétiques auxquelles un individu est soumis, de sa conception à sa mort - prend une place prépondérante dans la prévention des risques chimiques. Résultat ? Certains acteurs du secteur, comme INEON BIOTECH, multiplient aujourd’hui les propositions afin de sécuriser les processus de recherche.


D'après l’Assurance Maladie, en 2017, 10 000 incidents se sont produits suite à la manipulation de produits chimiques. Sur ces 10 000 cas, 9 personnes sont décédées. De cette triste réalité, un enjeu majeur : sécuriser le lieu de travail des chercheurs et de toute personne manipulant des produits chimiques potentiellement dangereux, que ce soit concernant la gestion des composés chimiques, des stocks et des fiches de sécurité des produits associés.


C’est en tout cas via ce prisme que s’est constituée la proposition INEON BIOTECH ! Son but ? Concevoir des solutions cohérentes pour permettre aux utilisateurs de s’affranchir des lourdeurs logistiques et des logiciels complexes qui composent le secteur, et ainsi leur offrir mécaniquement la possibilité de se concentrer sur leur coeur de métier.


« Dans ce sens, notre offre s’adresse bien évidemment aux laboratoires, mais aussi aux responsables Hygiène et Sécurité et toute société manipulant des produits chimiques : industrie, cosmétique, agroalimentaire etc. En pratique, notre but est ainsi d’offrir à nos

clients un accès quasi instantané à l’information critique. En tant que start-up Made in France, nous profitons notamment de plusieurs appuis de choix, comme la BPI, la French Tech, l’État dans sa globalité, sans compter BNP Développement, l’un de nos actionnaires historiques. À travers ces soutiens, notre volonté est donc d’accompagner les professionnels du secteur sur le long terme, en se positionnant en définitive comme un véritable partenaire » nous confie Christophe Pierrat, cofondateur de la structure.


Mais alors, comment répondre aux besoins d’accompagnement, de suivi et d’assistance en temps réel qu’induit cette notion ? Chez INEON BIOTECH, cette solution existe, et elle porte d’ailleurs un nom : Ineon Safety Pro.


L'application mobile

Sous forme d'application mobile, la proposition INEON BIOTECH - développée par la société - va ainsi permettre à toute personne manipulant un produit chimique potentiellement dangeureux de consulter les précautions à prendre pour les manipuler, les stocker... mais aussi, aider l'utilisateur à adopter la bonne conduite en cas d'urgence.


De cette manière, Ineon Safety Pro offre un accès intuitif, fiable et instantannée aux FDS (Fiches de Données de Sécurité) rédigées par les fournisseurs. La particularité de cette application mobile? Intégrer des fonctionnalités sans contact à partir d'une tablette ou d'un smartphone: ici, l'application permet en effet la lecture et la reconnaissance du code CAS présent sur chaque contenant. Un atout essentiel lorsqu'il est question d'accéder rapidement à une information en cas d'incident.


"Grâce à notre logiciel INEON SUITE, nous proposons parallèlement des puces RFID, associées à des tablettes, pour donner accès aux informations sur le temps de manipulation d'un produit chimique, continue de préciser Monsieur Pierrat. Résistantes aux grandes comme aux très basses températures, aux projections de liquides, et disponibles en plusieurs tailles pour s'adapter à chaque contenant, la connexion entre ces puces et le logiciel se fait bien évidemment sans contact. De ce tour de force, notre ambition est désormais de nous déployer à l'international, notamment sur les marchés hispaniques. L'application est d'ailleurs déjà disponible en anglais et en espagnol, et ceci n'est qu'un début!"




7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout