top of page
Rechercher

La plateforme de l'énergie et de l'e-mobilité

La question de l’autonomie des véhicules électriques et de la décarbonation du secteur automobile confronte aujourd’hui les industriels et consommateurs à des choix technologiques décisifs. Au cœur de cette révolution, SERMA Energy plateforme de conseil, d’expertise et de test pour l’énergie. Son rôle ? Accompagner ses clients sur l’ensemble de la chaîne de valeur.


Informations Entreprise : Quel rôle joue SERMA Energy dans la transition écologique du secteur de la mobilité ?


Peter Herssens (Directeur des opérations et co-fondateur de SERMA Energy) : Notre mission chez SERMA Energy est d’accompagner la transition écologique en offrant une expertise précieuse aux constructeurs et fabricants. Nos services, ayant évolué pour répondre aux défis technologiques et environnementaux actuels, marquent notre progression dans le secteur. Nous offrons notre expertise aux constructeurs automobiles et aux fabricants de batteries, en les assistant dans le développement de leurs innovations, notamment dans les domaines des batteries et de l’électronique, y compris les machines électriques.


Au sein de notre marché, le défi majeur réside dans l’acceptation des solutions de mobilité durable, souvent freinée par la réticence du public à adopter des véhicules à autonomie électrique limitée, malgré leur adéquation à la majorité des besoins quotidiens. Un autre obstacle est l’utilisation de métaux rares, dont l’extraction pose des problèmes environnementaux significatifs.


Néanmoins, il est crucial de reconnaître le caractère émergent de ces technologies. À l’instar de l’évolution des moteurs thermiques, qui ne sont devenus propres qu’après plus d’un siècle de développement, les technologies de décarbonation telles que les batteries, l’hydrogène ou l’efuel nécessitent du temps pour mûrir et se perfectionner.


I.E : Quelles sont les perspectives et les principaux défis de SERMA Energy dans le développement de technologies ?


Peter Herssens : Nous sommes conscients des débats actuels concernant l’autonomie des véhicules électriques. Notre perspective est claire – optimiser l’autonomie pour répondre réellement aux besoins quotidiens. Nos avancées dans la longévité et la sécurité des batteries reflètent cette ambition, nous propulsant vers l’avant dans la recherche de solutions innovantes.


Des voix éminentes du secteur, comme celles de Renault, ont souligné qu’une autonomie de 400 km n’est pas nécessaire pour la majorité des utilisateurs, et qu’il serait plus judicieux de s’orienter vers des véhicules offrant entre 150 et 200 km d’autonomie.


Ce changement de paradigme exige une adaptation de la part du grand public. En matière de durabilité, nos avancées technologiques récentes ont significativement amélioré la longévité et la capacité des batteries, dépassant les performances observées il y a cinq ans.


Cependant, le domaine de la sécurité des batteries, encore en pleine évolution, requiert des normes plus strictes pour garantir une utilisation sans risque. La recherche d’alternatives aux métaux rares et de systèmes de refroidissement efficaces est cruciale pour notre futur. Il est impératif de continuer à innover et à développer des solutions plus sûres et plus durables pour l’avenir de la mobilité électrique.


I.E : Comment SERMA Energy envisage-t-elle son rôle ?


Peter Herssens : Notre ambition est de devenir un catalyseur de technologies novatrices, un credo qui guide l’ensemble de nos actions. Au cœur de nos ambitions, nous visons à catalyser l’innovation en embrassant des technologies émergentes comme l’hydrogène. Notre récente expansion dans ce domaine illustre notre vision à long terme pour une mobilité plus verte.


C’est dans cette optique que nous avons récemment étendu nos activités à l’hydrogène, témoignant de notre conviction en la complémentarité des énergies dans l’avenir. Nous ne nous cantonnons pas à une vision étroite du paysage énergétique mais embrassons une approche holistique, adaptant l’énergie au contexte d’utilisation spécifique.


Mais notre rôle s’étend au-delà de la simple facilitation technique ; nous nous impliquons activement dans le développement par des tests, des audits, des conseils, ainsi que par la mise à disposition d’outils de simulation multiphysique et de programmes de formation, répondant ainsi aux besoins de nos clients historiques qui sont au coeur de l’innovation produit.


I.E : Comment SERMA Energy accompagne-t-elle ses clients dans le développement et l’optimisation de leurs technologies de batteries et de systèmes électroniques ?


Peter Herssens : Chez SERMA Energy, notre démarche sur le segment des batteries s’étend de l’analyse du plus infime composant jusqu’au pack de batteries complet, englobant une gamme exhaustive de tests - électriques, environnementaux, et même abusifs. Cette approche rigoureuse nous permet de couvrir l’ensemble du cycle de développement d’une batterie, de sa conception initiale jusqu’à sa production en série.


De manière similaire, nos services pour l’électronique de puissance et les moteurs suivent le même schéma de rigueur, à l’exception des tests abusifs. Nous enrichissons notre offre avec une dimension consultative, allant du conseil spécifique sur les produits à la mise en place de plateformes de test complètes. Ce conseil peut s’étendre à l’accompagnement pour le développement de centres de test dédiés à l’innovation technologique, comme nous l’avons réalisé avec Renault. Notre ambition est de fournir un support complet, combinant expertise technique et conseils stratégiques pour optimiser le développement de technologies avancées chez nos clients.


I.E : Comment la synergie au sein du Groupe SERMA contribue-t-elle à l’enrichissement de votre offre ?


Peter Herssens : Effectivement, notre intégration au sein du Groupe SERMA nous confère un avantage considérable. Cette synergie traduit notre progression collective et notre force dans l’offre globale de solutions énergétiques, nous permettant de nos clients. Elle nous donne accès à un vaste éventail de supports techniques dans le domaine de l’électronique, que ce soit en microélectronique, en analyse de haute précision ou en diagnostic de défaillances.


Cette synergie nous permet de mobiliser des ressources à tout moment pour répondre aux enjeux spécifiques de nos clients, illustrant la complémentarité et la force de notre offre globale. Cette collaboration interne se traduit par une capacité à gérer des projets exigeant des niveaux de puissance élevés, où les différentes entités du Groupe SERMA, y compris SERMA Energy, jouent un rôle clé.


Notre position unique nous permet d’adresser une gamme étendue de produits liés à la mobilité, enrichie par des compétences en électronique et en cybersécurité, offrant ainsi une valeur ajoutée significative à nos clients. Cette offre intégrée, alliée à une stratégie de croissance soutenue par des ressources financières robustes, renforce notre capacité d’investissement et notre compétitivité dans le secteur, bénéficiant à toutes les filiales du Groupe et à leur portefeuille de clients.


I.E : Quels sont vos projets ?


Peter Herssens : Parmi nos projets de développement, nous pensons établir une école privée spécialisée dans le domaine des batteries, offrant une formation post- Bac, de niveau Bac+2 à Bac+5. L’objectif principal est de former des professionnels hautement qualifiés, capables de comprendre et d’analyser les phénomènes liés aux batteries, de programmer et de résoudre les problèmes techniques, tout en possédant les compétences nécessaires pour conseiller et accompagner nos clients dans le développement de leurs technologies. Cette initiative répond à un besoin crucial de compétences spécialisées dans ce secteur en plein essor.


En outre, notre développement rapide est facilité par notre partenariat avec la foncière BBC, qui joue un rôle clé dans l’acquisition rapide de bâtiments adaptés à nos besoins. Ce partenaire a contribué à l’expansion de notre Groupe, notamment par l’achat de locaux pour notre siège social à Pessac, ainsi que pour d’autres projets significatifs. Leur réactivité nous a permis de créer un second centre de test en région bordelaise et de concrétiser des partenariats stratégiques, comme avec ACC en décembre dernier. La capacité d’accueillir et d’étendre nos moyens de test est essentielle à notre croissance, une mission dans laquelle la BBC s’avère indispensable.


Comments


bottom of page