Rechercher

Le nouveau visage de la vérification d'identité

Dernière mise à jour : 21 juin

Sécuriser l’accès de la personne physique au digital : tout un programme ! Alors que l’économie numérique équivaut aujourd’hui à 15,5% du PIB mondial, de plus en plus d’acteurs du marché s’orientent désormais vers des solutions sécurisées, capables de répondre à l’évolution des usages numériques, et notamment à la problématique de la vérification d’identité.

Année charnière pour les services en ligne - des marketplaces, aux banques, en passant par l’économie collaborative - 2020 sonne le glas du « monde d’avant » ! Pour autant, tout changement de paradigme entraîne mécaniquement de nouvelles problématiques. Ainsi, l’accès au monde numérique voit aussi la fraude à l’identité s’accroître et se professionnaliser. La preuve en est, entre 2019 et 2020, 53% des entreprises ont été victimes d’une fraude à l’identité.

Et tandis que 85% des acteurs du numérique ont d’ores et déjà adopté des technologies de vérification d’identité, de nouvelles améliorations sont encore possible : « Des institutions financières aux assurances en passant par les plateformes de jeux en ligne et les sites de rencontre… quasiment tous les marchés actuels ont besoin de vérifier l’identité de leurs utilisateurs. Ceci étant dit, lorsque l’on se penche sur les retours d’expérience de ces derniers, plusieurs points de friction subsistent ; principalement, le manque de fluidité apparaît comme la problématique majeure. Dans ce sens, nous avons mis au point une solution capable de rectifier le tir. Basée sur un selfie vidéo de moins d’une seconde, elle offre à son utilisateur une expérience fluide, simple, sans accroc » introduit pour nous Yassine Mountacif, fondateur et président de la société UNISSEY.


Référencé dans le classement Forbes France « 30 under 30 » récompensant les 30 jeunes de moins de 30 ans - des entrepreneurs, sportifs, créateurs, ingénieurs - les plus innovants du secteur, Monsieur Mountacif souhaite ainsi répondre de manière adéquate à la numérisation de nos modes de vie.


De la biométrie faciale

Lancée en 2018, la startup française UNISSEY - anciennement DEEPSENSE - a pour ce faire mis au point une solution d’authentification, basée sur la biométrie faciale. En pratique, grâce à son visage, chaque utilisateur peut accéder simplement, et de manière sécurisée, à une plateforme et aux services associés. Ici, la solution permet donc à la fois de confirmer que l’utilisateur est bien celui qu’il prétend être, et ce tout en bloquant les tentatives d’usurpation d’identité… le tout en moins de cinq secondes !


Basée sur l’Intelligence Artificielle, cette technologie de pointe a donc pour vocation de fluidifier et sécuriser toute mise en relation.

« Grâce à la technologie UNISSEY, nous venons démocratiser la biométrie faciale, sur n’importe quel appareil équipé d’une caméra ! Tablette, téléphone, ordinateur… ici, le but est avant toute chose d’universaliser l’authentification par biométrie faciale. Et si nous insistons sur la robustesse et la rapidité de notre solution, il faut également mettre en avant le fait que la biométrie faciale fait valoir des caractéristiques uniques, propres à chaque humain. De ce fait, il n’existe pas de mesure plus exigeante et plus sécurisée » explique à son tour Sophie de Martres, Responsable marketing et communication de l’entreprise.


Sécuriser les mises en relation par la biométrie faciale ; bien ! Mais qu’en est-il de la pratique ?


Comparaison faciale et détection du vivant

À travers un selfie vidéo de moins d’une seconde, la solution de biométrie faciale universelle Made in UNISSEY vient ainsi délivrer un résultat ultra fiable, et ce en s’appuyant sur deux processus simultanés.


D’un côté, la comparaison faciale, qui a pour but de vérifier qu’il s’agit bien de la bonne personne par rapport à la photo de référence : « Si celle-ci est extraite d’un document officiel, tous nos partenaires dans la vérification de la conformité des justificatifs d’identité permettent, de surcroît, d’en garantir l’authenticité » explicite Monsieur Mountacif.


De l’autre, la détection du vivant permet quant à elle de vérifier que l’utilisateur est bien « physiquement présent » devant la caméra au moment de l’authentification. Cela afin d’annihiler toute fraude, notamment à partir de la présentation à la caméra d’une photo imprimée, d’un écran vidéo ou encore d’un masque 2D/3D simulant la présence de la personne dont le fraudeur tente d’usurper l’identité.


Évaluée par iBeta, le CLR et le NIST (seule solution du secteur à profiter d’une telle

reconnaissance), la technologie UNISSEY présente également l’énorme avantage de s’adapter facilement à chaque besoin. Comme nous l’explique Madame de Martres : « UNISSEY est capable de proposer une approche sur mesure, en fonction du secteur de chaque client. Ainsi, nous proposons une intégration au cas par cas, au diapason des exigences de chacun ».


« Face à l’urgence liée à la sécurisation de l’accès au monde numérique, le véritable enjeu est de réussir à rassurer les citoyens en leur apportant les preuves de la bonne utilisation de leurs données. Cela passe bien évidemment par le respect des réglementations en vigueur (RGPD, CNIL), mais plus encore, il s’agit désormais de s’attaquer à la sécurisation globale de leur accès à distance. Nos processus de R&D se doivent ainsi de répondre à ces besoins de fiabilité, de transparence et de sécurité » conclut finalement le fondateur.


Forte de son approche, UNISSEY offre une solution complète de mise en relation à distance, qui peut aussi renforcer ou remplacer des solutions existantes, mais devenues obsolètes. Elle accompagne tous ses clients dans la mise en place d’une expérience d’authentification unique en son genre. La start-up commence également à acquérir de nouveaux clients hors hexagone. Et comme le secteur bouge beaucoup, UNISSEY anticipe déjà les évolutions produit et les prochaines étapes d’évaluation, et ce afin de toujours se positionner comme la solution d’avant-garde d’un point de vue sécuritaire et technologique… stay tuned !



46 vues1 commentaire