top of page
Rechercher

Le SRM collaboratif

En septembre 2019, Renaud, Marc, Antoine et Nina, portés par leurs 15 années d’amitié et d’expérience, décident de se lancer dans une aventure humaine et innovante : RMAN Sync est née (idée de mettre en avant le coté amitié et humain de l’aventure). Start-up DeepTech, l’entreprise révolutionne l’activité quotidienne des services achats, supply chain et commerce à travers le développement d’outils de pilotage collaboratifs et intelligents.


Informations Entreprise : Monsieur Malmaison, avant d’aborder avec plus de précision l’offre RMAN Sync, pouvez-vous expliciter pour nous le terme SRM ?


Marc Malmaison : Un SRM est tout simplement un logiciel qui va permettre de gérer la relation fournisseur. Si nous cherchons à faire un équivalent, le SRM est à la supply chain ce que le CRM est à la gestion de la relation client. S’agrémentant de tout un ensemble de méthodes de sourcing, le SRM a ainsi pour but d’améliorer la performance des organisations. Comment ? En améliorant les marges !


Alors qu’historiquement, le marché se concentrait sur l’augmentation de cette fameuse marge en vendant plus cher, les différentes externalités de notre époque nous poussent à repenser ce postulat, en s’attaquant cette fois-ci à la question de l’optimisation des coûts d’acquisition tout en s’inscrivant dans une démarche de réduction des risques et de son empreinte carbone. De cette manière, améliorer la gestion des relations avec les fournisseurs devient un enjeu essentiel.


I.E : En quoi les SRM répondent-ils aux enjeux de notre époque ?

Marc Malmaison : Ces derniers mois, nous avons participé à deux gros salons - BATIMAT et Supply Chain Event - ce qui nous a permis d’échanger avec des fabricants et des distributeurs autour des problématiques rencontrées aujourd’hui.


En l’occurrence, les acteurs remontaient ici les difficultés liées à l’inflation, et notamment, la complexité à suivre les tarifs d’achat et à construire une stratégie tarifaire fiable. Il fut aussi question des ruptures de matières premières, source de complication en termes d’approvisionnement et de suivi de stock - mais aussi et surtout, de leur volonté de s’inscrire dans une démarche RSE, un enjeu majeur pour les entreprises et le secteur avec notamment de nouvelles réglementations : RE 2020, REP, loi Climat-Résilience ou encore déclaration de performance extra-financière.

Si nous ajoutons à cela les leçons de la crise Covid sur notre dépendance vis-àvis des autres pays, nous comprenons que désormais, il est nécessaire que chaque source soit correctement identifiée. Il devient essentiel de créer une relation solide et de confiance avec ses fournisseurs.


I.E : Quelle est la valeur ajoutée de votre proposition ?


Marc Malmaison : Lauréat du concours i-Lab 2021, RMAN Sync s’est développée sur la recherche scientifique afin de générer un moteur basé sur une IA créée en interne et utilisant des méthodes de Deep Learning.


Grâce à cette approche, nous dépassons ainsi le cadre de la simple relation fournisseur en adressant également la question de la gestion de l’approvisionnement et de la gouvernance S&OP.


Sourcing fournisseurs, produits et relation fournisseurs - Gestion des contrats, des stocks, des commandes, du tarif d’achat - Prévision des ventes et suivi des remises de fin d’année : le point de pivot réside dans la gestion des objectifs de manière centralisés et collaboratifs à travers un écran commun pour l’ensemble des services intervenant dans le processus S&OP, avec l’ensemble des scores et indicateurs clés.


I.E : Pouvez-vous préciser cette notion de prévision ?

Marc Malmaison : Notre moteur de prévision des ventes offre à nos clients une fiabilité de 89% ce qui permet d’optimiser les stocks et les approvisionnements !


En quoi cette proposition est-elle déterminante ? Ici, notre moteur d’IA est capable, en fonction du produit ou de l’article, de sélectionner la meilleure méthode entre Deep Learning, Machine Learning, Data Mining ou mathématique traditionnelle afin de maximiser les temps de traitement et le résultat, le tout, en tenant compte de tout un ensemble de données endogènes et exogènes. Là où nos confrères font du Machine Learning, nous avons développé nos propres réseaux de neurones et nos algorithmes de Deep Learning. Là où les autres entreprises se sont principalement focalisées sur le traitement des données de Big Data, nous avons également entrepris un travail sur les Small Data, autrement dit, les données de base déjà présentes au sein de l’entreprise, mais non exploitées par manque de temps ou de ressources.

Au-delà de cette approche algorithmique, nous offrons aussi à nos clients une proximité de tous les instants. Nos clients sont des experts métiers et nous sommes des experts informatiques. L’enjeu pour nous est de digitaliser leurs process de la manière la plus efficace et efficiente. C’est pourquoi nous sommes dans une démarche de co-construction de nos solutions à travers plusieurs ateliers, une quarantaine par an.


I.E : Quels sont vos projets ?


Marc Malmaison : Nous avons tout récemment signé nos premiers contrats et sommes en phase de déploiement de nos solutions chez nos premiers clients. Cela nous permet de profiter de belles références pour accélérer la commercialisation de VANA, notre première solution autour de la gestion de la relation fournisseur. Afin d’accompagner cette croissance, en France comme à l’international, nous préparons une deuxième levée de fonds. Nous avons actuellement une traction commerciale très importante.


Nous avons une proximité forte avec différents acteurs terrains pour lesquels notre positionnement sur les problématiques actuelles suscite un vif intérêt. Dans ce sens, notre objectif est de continuer à faire grandir notre équipe, et accélérer sur la partie communication.


https://www.rman-sync.com/

27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page